Dans le monde et sur les fronts 1914 En france A Paris
L’archiduc d’Autriche-Hongrie est assassiné à Sarajevo 28 juin 
L’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie 28 juillet 
31 juillet  Jean Jaurès est assassiné

L’Allemagne déclare la guerre à la Russie

1er août

Mobilisation  générale de tous les hommes jusqu’à 48 ans

800 000 hommes quittent Paris

2 août

Proclamation de l’état de siège

Réquisition des automobiles, des chevaux , des autobus

Saccage des magasins réputés allemands, dont les magasins Maggi  d’origine suisse

L’Allemagne déclare la guerre à la France et à la Belgique 3 août  Fermeture des musées et des salles de spectacle
L’armée allemande envahit la Belgique 4 août  Appel à l’Union sacrée par le président de la République Raymond Poincaré Obsèques de Jean Jaurès

Le Royaume-Uni déclare la guerre à l’Allemagne

Fermetures anticipées en soirée des portes de la ville, des transports en communs , des cafés et restaurants

5 août 

Décret établissant la censure de la presse 

L’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Russie 6 août 

Offensive française en Alsace et en Lorraine

7-10 août 

Création de nombreuses œuvres  d’assistance

8 août

L’emploi des femmes dans les transports en commun  est autorisé

La France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l’Autriche-Hongrie 11 août
15 août  Création du Bulletin des armées de la République
Bataille de Charleroi (40 000 morts), défaite et retraite françaises. La France est envahie 19-23 août  Début des engagements volontaires des étrangers
Le Japon déclare la guerre à l’Allemagne
20 août 

Création de fonds municipaux de chômage subventionnés par l’Etat

La rue d’Allemagne est renommée  avenue Jean-Jaurès, la rue de Berlin devient rue de Liège

26 août 

Les premiers réfugiés belges  arrivent à la gare du Nord

Le général Gallieni est nommé gouverneur militaire de Paris
28 août Exode des civils : 500 000 Parisiens quittent la ville, beaucoup reviendront après la victoire de la Marne
Victoire allemande sur les Russes à Tannenberg 29 août 
30 août 

Premier bombardement aérien de Paris par un avion allemand (Taube , 2 morts)

1er septembre 3e Taube sur Paris

Les Allemands sont à 50 km de Paris

2 septembre 

Le gouvernement se replie à Bordeaux

Paris est administré exclusivement par le gouverneur militaire  (le général Gallieni) et le Préfet de police

La défense militaire de la ville est renforcée
3 septembre Fermeture de la Bourse
5 septembre Le poète Charles Péguy est tué au combat

Bataille de la Marne : arrêt de l’avancée allemande 

6-13 septembre

630 taxis parisiens sont réquisitionnés pour transporter les troupes sur le front

Début de la Course à la mer 17 septembre
Reims est bombardée, la cathédrale incendiée 20 septembre
Octobre  Début de la crise du sucre
12 octobre 

Bombardements (4 tués, 28 blessés)

13 octobre 

Le Grand Palais  est transformé en hôpital militaire

26 octobre Création de l’Office central de placement des chômeurs et réfugiés
L’Empire ottoman entre en guerre au côté des Puissances centrales 1er novembre
Début de la guerre de position sur le front occidental 17 novembre
23 novembre Les salles de spectacles rouvrent avec des restrictions
7 décembre Réouverture de la Bourse
9 décembre Retour du gouvernement à Paris
20 décembre

Journée belge : première journée de bienfaisance

Dans le monde et sur les fronts 1915 En france A Paris
18 janvier  Réduction de l’éclairage public, commercial et domestique
Blocus par l’Allemagne des côtes du Nord de la France et de l’Angleterre 5 février
Offensive française en Champagne 15 février-18 mars
Début de l’opération des Dardanelles contre l’Empire ottoman 19 février
Blocus allié contre l’Allemagne 1er mars 
21 mars 

Premiers bombardements de Paris par zeppelins (1 tué, 7 blessés)

8 avril Institution de la Croix de guerre
13 avril  Interdiction du commerce de la divination
Première utilisation de gaz toxiques dans les combats 22 avril 
Début du génocide arménien dans l’Empire ottoman (1 million de morts) 24 avril 
Mai

Création de la Section photographique des armées, puis de la Section cinématographique des armées 

Torpillage du paquebot britannique Lusitania par les Allemands (1200 morts dont 128 Américains) 7 mai 
18 mai  Exposition des dessins de guerre des humoristes à la galerie La Boétie
L’Italie déclare la guerre à l’Autriche-Hongrie 23 mai 
2 juin Les agents de police sont dotés de masques à gaz pour se protéger des gaz asphyxiants
3 juin Loi autorisant les femmes à exercer la puissance paternelle  en l’absence du mari
24 juin  Discours patriotique de Viviani à la Chambre des députés pour ranimer l’Union sacrée
26 juin

Loi Dalbiez contre les « embusqués » 

30 juin Création de l’office départemental de placement et de la statistique du travail du département de la Seine
1er juillet 

Décision d’accorder des permissions de 6 jours  à tous les combattants

Offensives allemandes en Argonne et en Russie 13 juillet 
14 juillet  Transfert aux Invalides des cendres de Rouget de l’Isle
16 juillet 

L’accès des cafés est interdit aux militaires du camp retranché et autorisé aux permissionnaires, sauf en terrasse

24 août  Pétition de tous les directeurs de journaux contre la censure politique, sans effet
Premier numéro du journal satirique Le Crapouillot
10 septembre Premier numéro du journal satirique Le Canard enchaîné
Echec de l’offensive franco-britannique en Artois et en Champagne 25 septembre
La Bulgarie entre en guerre aux côtés des Puissances centrales 5 octobre
Les troupes franco-britanniques débarquent à Salonique pour secourir les Serbes 6 octobre 
Mobilisation des indigènes de l’Afrique occidentale française 9 octobre
La France déclare la guerre à la Bulgarie 17 octobre
20 octobre Explosion d’une fabrique de grenades 173 rue de Tolbiac (près de 50 morts et 100 blessés)
30 octobre

Affichage hebdomadaire du prix des denrées alimentaires  pour lutter contre la hausse des prix

25 novembre  Lancement du 1er emprunt national
1er décembre Les portes de la ville sont rouvertes à la circulation des voitures jusqu’à minuit
Le général Joffre est nommé commandant en chef des armées françaises 2 décembre
25-26 décembre

Journée du poilu 

Dans le monde et sur les fronts 1916 En france A Paris
Janvier 1ère année de recouvrement de l’impôt sur le revenu, création de nombreuses taxes
20 janvier

Mise en vente de « viande frigorifiée » 

25 janvier Débat sur la censure à la Chambre des députés
29 janvier

Bombardements par zeppelin dans l’est parisien  (75 tués, 33 blessés)

Bataille de Verdun (160 000 Français, 140 000 Allemands morts, 770 000 blessés) pour un résultat nul 21 février-18 décembre
Le Portugal entre en guerre aux côtés des Alliés 9 mars 
19 mars  Meeting des associations de réfugiés et sinistrés au Trocadéro (4 millions de réfugiés, dont 75 000 à Paris)
21 mars  Visite officielle à Paris d’Alexandre, prince régent de Serbie
25 mars  Nouvelle réduction de l’éclairage public, pour économiser l’énergie
1er mai  Grève en France des ouvriers du bâtiment
10 mai  Les permissionnaires étrangers sont autorisés à fréquenter les cafés sans restriction d’heure, contrairement aux hommes de garnison français
30 mai

Loi renforçant le contrôle sur les œuvres de bienfaisance

Le nombre des œuvres de bienfaisance  parisiennes est réduit à 818

1er juin 

Funérailles nationales du général Gallieni  aux Invalides, devant une foule immense

Remise en service d’une première ligne d’autobus
14 juin

Adoption de l’heure de guerre , avançant l’heure légale de 60 minutes pour économiser l’éclairage du soir

Bataille de la Somme (1,1 million de morts, blessés et disparus) 1er juillet-18 novembre 
1er juillet  Aggravation de la censure : aucune affiche ne pourra être apposée dans Paris sans visa de la Préfecture
2 juillet Ouverture au Val-de-Grâce d’un musée médico-chirurgical de la guerre
14 juillet  Cérémonie de remise par le Président de la République de diplômes d’honneur aux familles des combattants morts pour la patrie
20 juillet Circulaire interdisant l’emploi d’ouvriers mobilisés pour tout poste pouvant être occupé par des femmes dans les usines de guerre
La Roumanie entre en guerre aux côtés des Alliés 28 août 
Nomination d’Hindenburg à la tête des armées allemandes 29 août 
Première utilisation des chars d’assaut par les Britanniques 15 septembre
30 septembre Exposition de photographies de guerre au pavillon de Marsan
1er octobre 

2e emprunt national 

11 novembre Les salles de spectacles doivent fermer un jour par semaine
16 novembre

Interdiction de l’éclairage au gaz et à l’électricité pour tous les magasins et établissements publics 

15 décembre

Le Feud’Henri Barbusse  obtient le prix Goncourt

Nivelle remplace Joffre à la tête de l’armée française 25 décembre
Dans le monde et sur les fronts 1917 En france A Paris
Janvier Froid intense
Agravation des pénuries alimentaires et de charbon

Distribution gratuite de pommes de terre  aux personnes secourues

4 janvier Circulaire sur la protection du travail féminin
5 janvier Grève dans les usines de défense nationale
11 janvier Autorisation de cultiver les fossés des fortifications (les « potagers des fortifs »)
Guerre sous-marine totale déclenchée par l’Allemagne 31 janvier
6 février Température de -15°

Les « pains de luxe » sont interdits, les pâtisseries ferment  2 jours par semaine

6 février-20 mars

Restriction des spectacles  à 3 soirées et 2 matinées par semaine

15 février

Interdiction de servir plus de 2 plats , dont un de viande, dans les restaurants

23 février  Appel à la jeunesse scolaire pour aider aux travaux agricoles
1er mars

Instauration du carnet de sucre 

Le tsar Nicolas II abdique suite à la révolution de février 17 mars  Première crise ministérielle de la guerre (démission du cabinet Briand)
31 mars

Emprunt municipal  de 632 millions de francs

Le Congrès vote l’entrée en guerre des Etats-Unis 6 avril  La ville est pavoisée aux couleurs des Etats-Unis
Offensive française au Chemin des dames, qui sera un échec 16 avril-9 mai
Premières mutineries dans les armées française, allemande et italienne 17 avril 
26 avril  Loi instituant le « pain national », par ajout d’autres farines au froment
14 mai Mouvement de grève dans les industries d’armement Ouverture de la Foire de Paris, la première depuis 1912

Pétain remplace Nivelle à la tête des armées du Nord et du Nord-Est

15 mai 

Instauration de 2 jours sans viande  par semaine

Grève des « midinettes », qui s’étend à d’autres métiers, dont les « munitionnettes » et les « cheminotes »
18 mai  Création de Parade (Cocteau, Satie, Picasso, Massine) par les Ballets russes au Châtelet
1er juin Premières factrices des Postes
Les premières troupes américaines arrivent en France 28 juin 
La Grèce entre en guerre aux côtés des alliés 29 juin 
4 juillet

Défilé de soldats américains pour l’Independance Day 

12 juillet Suspension du journal Le Bonnet rouge, accusé de financement allemand
29 juillet

Création du statut de pupille de la nation pour les orphelins de guerre 

3ème bataille d’Ypres 31 juillet-6 novembre
5 août  Loi sur le droit à l’allaitement maternel dans les établissements industriels et commerciaux
La Chine déclare la guerre à l’Allemagne 14 août 
3 septembre Rationnement du lait et son interdiction dans les cafés et restaurants
11 septembre L’aviateur Guynemer est tué au combat
1er octobre Mise en vente des chaussures bon marché dites « nationales », en nombre insuffisant
15 octobre La danseuse Mata-Hari est fusillée pour espionnage 
Novembre 

3e emprunt national 

Lénine et les Bolchéviks s’emparent du pouvoir en Russie 7 novembre 
16 novembre Georges Clemenceau, chef de file des « Jusqu’au-boutistes », devient Président du Conseil
30 novembre Institution d’une carte individuelle de pain dans les communes de plus de 20 000 habitants
12 décembre Ouverture du Casino de Paris après sa reconstruction avec la revue Laisse-les tomber !
29 décembre

Restrictions accrues du papier 

Dans le monde et sur les fronts 1918 En france A Paris
15 janvier Remise en service d’une 3e ligne d’autobus
21 janvier

Les caves et stations de métro  pouvant servir d’abris sont répertoriées

26 janvier

Distribution de cartes de pain 

30 janvier

Premiers bombardements par les avions Gothas  (63 morts, 207 blessés)

31 janvier

Evacuation des dernières œuvres d’art et protection des monuments publics 

Augmentation du nombre des abris
12 février  Nouvelles mesures de restriction dans les restaurants
23 février 

Distribution de cartes générales d’alimentation avec coupons détachables 

La paix est signée entre les Puissances centrales et la Russie bolchévique 3 mars
8 mars Bombardements par Gothas (19 morts, 50 blessés)
11 mars  Bombardements par Gothas (104 morts dont 70 suite à une panique au métro Bolivar)
15 mars  Explosion accidentelle du dépôt de grenades de La Courneuve
Offensive allemande en Picardie 21 mars 
23 mars

Premiers bombardements de Paris et la banlieue par un canon à très longue portée (la Grosse Bertha ) installé à près de 120 km de Paris (15 morts, 36 blessés)

23 mars-3 avril 2ème exode : environ 500 000 personnes quittent Paris, les vacances scolaires sont anticipées
24 mars 

Bombardements  (11 tués, 34 blessés)

24 mars – fin avril

Bombardements quasi quotidiens  (145 morts)

29 mars Paris et ses environs sont rattachés à la zone des armées
Un obus frappe l’église Saint-Gervais-saint-Protais, 4e arr. (88 tués, 68 blessés)
3-8 avril  Fermeture des établissements de spectacles en matinée
12 avril  Raid nocturne des bombardiers Gothas (27 morts)
26 avril  Interdiction de la consommation de la viande 3 jours par semaine
16 mai Grèves dans les usines de défense nationale
18 mai  Ouverture de boucheries municipales
27 mai-11 juin 2ème série de bombardements (33 tués, 84 blessés)
30 mai Arrivée de milliers de réfugiés
Juin-juillet Rues renommées en hommage aux héros et Alliés : rue Guynemer, avenue Gallieni, avenue du président Wilson, quai Albert Ier, avenue Victor-Emmanuel III, avenue George V, avenue Pierre Ier de Serbie
Juillet L’épidémie de grippe espagnole se répand (128 000 décès en France en 1918)
15-16 juillet  3ème série de tirs par la Bertha (6 tués, 9 blessés)
Deuxième bataille de la Marne, victoire de la contre-offensive alliée 18 juillet 
5-15 août  4ème série de tirs par la Bertha (46 tués, 148 blessés)
2 septembre  Début du rapatriement des évacués
Foch, commandant en chef allié, lance une contre-offensive générale sur le front occidental 26 septembre
Octobre  Pic de mortalité des décès grippaux à Paris
5 octobre L’aviateur Roland Garros est porté disparu
6 octobre  Rétablissement de l’éclairage public
20 octobre 4e emprunt national
L’empereur Guillaume II abdique. 9 novembre  Guillaume Apollinaire meurt de la grippe espagnole
La République est proclamée en Allemagne et en Autriche

L’armistice est signé à Rethondes entre les Allemands et les Alliés

11 novembre 

L’armistice  est annoncé à 11h : le canon tonne, les cloches carillonnent, les immeubles sont pavoisés, la foule sort dans les rues

La guerre a fait 10 millions de morts 90 000 Parisiens sont morts au combat
522 morts, 1223 blessés civils à Paris
13 novembre Création de l’opérette Phi-Phi (Willemetz et Christiné), immense succès jusqu’en novembre 1921
28 novembre-19 décembre Visite des souverains d’Angleterre, des Belges, d’Italie
13 décembre Le titre de citoyen d’honneur de Paris est attribué pour la première fois au président des Etats-Unis Wilson lors de sa visite
Dans le monde et sur les fronts 1919-1921 En france A Paris
Février 1919 Ouverture de cuisines municipales et restaurants populaires
6 mars 1919 Ouverture des premières « baraques Vigrain », commerces alimentaires municipaux à prix contrôlé
La conférence de la paix adopte le plan constitutif de la Société des Nations Avril 1919 Début de la démolition des fortifications
1er juin 1919 Suppression de la carte de pain
Signature du Traité de Versailles : l’Alsace-Lorraine est restituée à la France ; le paiement de réparations est imposé à l’Allemagne 28 juin 1919
14 juillet 1919 Défilé de la Victoire
28 juillet 1919

Paris reçoit la Croix de guerre 

30 décembre 1919

Nouvel emprunt dit de la Reconstruction 

11 novembre 1920 Tombe du soldat inconnu sous l’Arc de triomphe
13 janvier 1921  Suppression de la carte de charbon